Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2017

Soliflore 52 - Paul Dalmas-Alfonsi

 

Castel d'Acqua - settembre 2011 (Paul D-A).JPG

photo de l'auteur

 

 

des giboulées de pluie

et de neige mêlées

jusque tard

hors-saison

 

renardeau vs rat – corneilles

en éveil au sommet

des lauzes

 

pour un écart au sens

des mots

une griffure qui s’emporte

et ton passé

mal résolu

sous arguments

d’autorité

 

renardeau vs rat – corneilles

en rappel au milieu

des toits

 

 

 

Commentaires

Des vers maîtrisés et simples à la fois, sensibles et sonores, comme l'éclat soudain d'une poésie juste et tranquille, vraie comme la vie vécue entre petit village et grande ville, cet entre-deux qui constitua nombre d'entre nous, entre l'enfance et l'âge adulte : je m'y reconnais parfaitement et j'aime ces instants d'écriture suspendus à la mémoire ad vitam aeternam.

Écrit par : Fusina Jacques | 14/11/2017

Répondre à ce commentaire

Des vers maîtrisés et simples à la fois, sensibles et sonores, comme l'éclat soudain d'une poésie juste et tranquille, vraie comme la vie vécue entre petit village et grande ville, cet entre-deux qui constitua nombre d'entre nous, entre l'enfance et l'âge adulte : je m'y reconnais parfaitement et j'aime ces instants d'écriture suspendus à la mémoire ad vitam aeternam.

Écrit par : Fusina Jacques | 14/11/2017

Répondre à ce commentaire

Cher Paul,
merci pour ces vers si sensibles et cette photo d'une fenêtre à persiennes mi-ouvertes mi-fermées qui me rappellent mon enfance à Bastia et au village et si caractéristique de chez nous.
Amicalement,
Marie-Andrée

Écrit par : Marie-Andrée Desideri | 18/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire