Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2015

Numéro 51 lu par Georges Cathalo

Note publiée sur le site de la revue Texture : http://revue-texture.fr/lecture-flash-2015.html

 

 

Avec un courage et une ténacité hors du commun, Cathy Garcia poursuit son aventure revuistique. Si elle fait en sorte que sa revue soit identifiable sur le plan formel (présentation, format, impression...), elle met un point d’honneur à choisir des textes originaux. Il lui est sûrement difficile de choisir parmi les centaines de textes reçus mais elle le fait sans tenir compte de la renommée (?) des poètes. Pour elle, seul le texte compte. On relèvera ici des écrits de jeunes tels que Louise Sullivan (née en 1985) avec une nouvelle étrange, « Épingler les papillons » ou de Jean-Baptiste Pedini (né en 1984) avec une belle suite océanique de poèmes en prose. On croise aussi dans ce numéro des gens plus âgés certes mais peu lus car discrets mais au talent indiscutable : Jean Gédéon et Jean-Louis Llorca par exemple. Quant à l’ancien Prix Goncourt Michel Host, il se voit offrir une page lumineuse pour compléter l’ éditorial de Cathy Garcia du N°50. On lira ensuite quelques brèves notes de lecture sur deux livres bien choisis (Jean-Louis Rambour et Perrine Le Querrec). Signalons enfin que Cathy Garcia rappelle l’adhésion de sa publication à l’association ARPO qui rassemble et répertorie plusieurs dizaines de milliers de revues de poésie en son Conservatoire carmausin depuis plus de 30 ans. Beau geste de reconnaissance !

 
 
 

Les commentaires sont fermés.