Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2016

Délit d'orthographe !!!

Alors donc, ce numéro 54 (merci à l'amie et abonnée qui me l'a signalé) est un peu beaucoup truffé de fautes (cela concerne trois auteurs en fait), et une citation d'Octavio Paz, où il faudra lire

dis-moi, jarre brisée, tombée en pousière, dis-moi,

la lumière nait-elle d’un os frotté contre un autre

et non pas "n'est elle", faute donc à la femme orchestre - dénommée moi-même - à qui elles ont échappé, pourtant j'en avais bien attrapé quelques-unes déjà, sans parler du correcteur automatique qui lui apparemment n'en fout pas une, donc mea culpa..... MAIS s'il vous plait, les auteurs RELISEZ-VOUS aussi, plutôt trois fois qu'une, avant d'envoyer vos textes, cela soulagera la femme orchestre qui commence à prendre de l'âge, et donnera plus de cachet tout de même à vos textes...

 

MERCI !!!

 

 

Les commentaires sont fermés.