Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2018

Soliflore 60 - Anne Perrin

 

chaleur image.jpg

(photo de l'auteur)

 

 

Chaleur suave et étrangeté de ce soir en pointillé
où rôdent les épaves. Que les yeux se plissent
aux immondices, que l'écarlate jaillisse
à l'horizon-délice.

Fais-moi silence pour ne plus voir l'orage et sa robe de plage,
fais-moi absence.

Retenons merveilles aux creux de l'océan,
sablons les courants des étoiles-vermeil

Et d'un ciel de feu, nous peindrons
les oraisons des nouveaux dieux.

 

 

 

Commentaires

C'est très très beau !

Écrit par : Tia | 30/07/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire