Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2018

Soliflore 64 - Anne B.

 

 

L'Absence  Raphaël Fournier.jpg

 (c)Raphaël Fournier

 

 

L’ABSENCE

 

L’absence,

C’est une part de nous

Qu'on a éprouvé dans l’autre

Et qui se respire sans visage

L’absence,

C’est une veine

Qui se frotte à notre démouillée

C’est cet absurde grillé par l'absolu

De vouloir tout garder et grandir

Dans notre fragilité

L’absence,

C’est le satin de la branche

De nos racines

Où l’on ne voudrait que la cambrure

Sans la surface dessoudée

L’absence,

C’est ce voile

Qui trempe notre encre dans sa chair

L’absence,

C’est la terre brouillée

A l’indélébile de notre présent

L’absence,

C’est cette bulle couchée

Aux larmes épuisées de la nuit

L’absence,

C’est cette promesse que le buvard

Se remplira à nouveau

Dès l’aube de sa rosée

L’absence,

C’est ce miroir

Où le cœur se fond dans ses graines

De toiles de silence.

 

 

https://www.facebook.com/Anne.B.SOLEIL/

 

Écrire un commentaire